À propos

Démarche

A travers ces dessins, mon désir est d’exprimer l’élan du vivant. Au-delà des détails, je cherche à saisir les grands courants de forces que je vois dans les visages et les paysages qui me fascinent. Les mouvements de la nature sont traduits à travers des formes abstraites, expression des forces qui s’opposent et se complètent dans une danse harmonieuse unissant les contraires.

La mine de plomb, à la fois lisse et dure, crée cette résistance contre le papier, qui me permet de ressentir et sculpter les lignes, pour traduire cette énergie de vie dans sa force, sa violence et sa sensualité.

J’espère que mes dessins permettront à ceux qui les regardent, de faire écho à la vitalité, la puissance et l’harmonie qui existe en eux.

Biographie

Je vis et travaille à Paris.

Captivée par la beauté de la nature, je la perçois dans sa lumière et ses courants de force. C’est sur place, en situation dans des lieux choisis pour leur puissance tellurique singulière que je peux m’en imprégner pour traduire et transmettre cette émotion à travers mes dessins à la mine de plomb ou aux crayons de couleurs.

Au départ engagée dans une carrière de journaliste, je décide en 2004 de me consacrer entièrement au dessin.

C’est dans l’atelier du peintre-sculpteur chilien, Juan Luis Cousiño que j’ai appris les fondements de mon art. Habité par son art, sa sensibilité, son acuité et son exigence m’ont toujours fasciné.

Laissant à Paris une vie installée, je suis allée rejoindre mon maître en dessin entre-temps descendu dans le sud à Montpellier, pour apprendre avec lui cet art qui me passionnait. Sans le réaliser sur le moment, j’ai vécu la situation antique de la philia, cette amitié autour d’une recherche de vérité, dans laquelle l’élève et le maître s’éprouvent jusque dans le quotidien. Durant cette année, c’était comme si le soleil du midi brûlait la carapace de mes enseignements intellectuels journalistiques et universitaires, pour entrer en immersion dans le temps sacré de la création. Simultanément, je travaillais en tant qu’accompagnante pour une personne en fin de vie. Je vivais chaque jour avec une intensité toute particulière, avec une conscience aiguë de la finitude qui, étrangement, m’aidaient à mettre mon ego de côté pour me démunir de mes certitudes et entrer dans la voie du dessin.

De retour à Paris, j’ai monté dans mon quartier un cours en atelier pour enseigner les bases du dessin telles que je les avais apprises, à partir de simples fruits.

Puis, dans l’atelier de modelage d’après modèle vivant de Philippe Jourdain aux Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris, j’ai cherché le sens de la tension de la ligne et des volumes dans l’espace.

Par de nombreux voyages, j’ai complété ma formation en Italie et en Grèce au contact des maîtres de la Renaissance mais aussi au Louvre.

Pour moi, l’artiste transforme ses blessures et ses angoisses existentielles en beauté, nous montrant ainsi que toute transformation est possible. Il offre une manière de se connaître et surtout de se dépasser.

De cette démarche de transfiguration, viendrait la force expressive de l’art, qui me touche tout particulièrement dans l’intensité et la pureté des sculptures de l’Egypte et de la Mésopotamie, dans la peinture crétoise ou l’art roman. Mais aussi dans la puissance de Masaccio, dans la grâce de Léonard de Vinci et à travers le «court-circuit» tellurique de Van Gogh.

Je dessine pour transmettre une vision de la nature, dynamique sans cesse renouvelée. Une danse, une cadence qui à la fois nous entraîne et nous échappe.

Résidences – Fondations – Institutions

2022 : Résidence, Diamètre 15, la Tour Orion, Montreuil

2021 : Résidence, Les Intéraction créatives, L’OpenBach, Paris 13e

Depuis 2019 : membre de la Fondation Taylor

2017-2021 : Présidente de la section Dessin du Salon d’Automne

2017-2021 : Sélection des artistes du Salon d’Automne pour  le National Art Center de Tokyo

Formation universitaire

2003 : Master 2 à L’Institut d’Etudes Européennes de Paris VIII

2001 : Master 1 de Lettres Modernes à La Sorbonne Paris IV et à la Freie Universität à Berlin

Publications

Présentation de la section Dessin, catalogue du Salon d’Automne en 2017 – 2018 – 2019 – 2020

2003 : Mémoire de Master 2 à Paris VIII – La sacralisation de l’espace public par l’art

Critiques et presse

2021 – Monique Martin – Mégalithes, arbre et nuages

2021 – Jean-Louis Terdjman – L’artiste, l’arbre et le rocher

2018 : http://www.pariscope.fr/base/le-salon-d-automne-est-de-retour-sur-les-champs-elysees

2017 : http://www.pariscope.fr/base/le-salon-d-automne-investit-le-bas-des-champs-elysees

2017 – Janine Modlinger – À propos de l’exposition à l’Atelier Gustave

2016 – François Cheng – À propos de l’exposition à la Galerie Maître Albert

2014 : Artistes magazine – Sophie Bourgenot, Vision au-delà du réel

2011 – Claude-Henri Rocquet – Pour un portrait de Sophie Bourgenot